Principaux événements qui ont jalonné la vie de la fédération

 des conteurs

Création en 2004

Etablissement d’une charte qui définit la manière dont la fédé envisage l’art du conte
Réflexion interne sur les points de convergences et divergences qui traversent nos pratiques et nos modes d’appréhension de l’art du conte.

Rédaction d’un document sur les besoins prioritaires des conteurs à l’adresse de la communauté française 

 Rencontre avec la déléguée de la Ministre Lanaan, Ministre de la culture en mai 2007. La fédération lui a fait part d’un cahier de propositions.
Participation comme invité à la table ronde des organisateurs mise en place par le centre culturel des Beaux Cantons (Chiny)
Participation au colloque « Les arts du récit et du conte » dans le cadre de ‘Bruxelles ça conte’ (octobre 2007), ce colloque a été l’objet d’une publication.

En 2008, rencontre avec Fatila Lanaan, ministre de la culture pour évoquer des initiatives à prendre en faveur du développement de l’art du conte en communauté française.

En mars 2008, résidence d’artistes de 14 conteurs de la fédération. Avec la collaboration de Hélène Gailly, metteur en scène, Ils vont créer ‘DE SOUS LA CENDRE’ joué lors de l’inauguration du 20 ième festival du conte à Chiny. Le spectacle sera en outre joué au théâtre La montagne magique en novembre 2009 ; au Dimanche du conte en janvier 2010, à Seneffe, au festival Kap contes à Louvain la Neuve.

 

En 2010, un nouveau projet collectif voit le jour c’est TRACES. 18 conteurs de la fédération décident de créer un spectacle collectif composé de 6 modules. Chaque module composé de 3 conteurs explore le lien du conte avec une autre discipline artistique (le conte et le masque, le conte et la lumière, le conte et la palette graphique, le conte et la lutherie sauvage..). Traces sera joué dans divers lieux : théâtre de la montagne magique, conteurs en balade, festival à Anderlecht..

De sous la cendre et Traces deux projets qui ont conduit la fédération à visibiliser le travail de conteurs et à revendiquer la place du conteur sur la scène ‘théatrale’.

En 2012, la fédération réagit contre une circulaire de l’ONEM qui exclut les conteurs du statut d’intermitant en considérant qu’ils ne sont pas des artistes du spectacle. Suite aux contacts pris pas la fédération des conteurs, l’onem accepte de revoir sa position. Les conteurs entrent dans la catégorie artiste de spectacle.

En 2011, la fédération poursuit sa recherche de reconnaissance de l’art du conte en Wallonie et Bruxelles. Elle participe comme membre invité au comité de concertation des arts de la scène. Depuis septembre 2012, la fédération est reconnue comme membre à part entière de ce comité. Elle participe au débat actuel de ce comité sur le statut d’artiste.

En 2013, la fédération participe au jury de sélection de la journée professionnelle de Chiny ; un de ses membres interviendra également comme expert au sein de la commission interdisciplinaire des arts de la scène appelée à donner un avis sur les dossiers de demande d’aide à la création émanant du secteur conte.

En 2014, la fédération fêtera ses dix années d’existence.. Des événements en perspective..