Avec l’aide active du Centre Culturel de Rossignol Tintigny, la compagnie Les Contes à 12 Cordes (O. Lequy, W. Paquot, C. Schaubroeck) construit un spectacle original, où la musique illustre chaque tableau, où les chansons originales font rebondir l’action en rythmant le combat éternel du bien contre le mal.

Un conte musical où la peur, le mystère et le surnaturel côtoient avec malice la solidarité, l’aventure et le sourire.

Dracula, un conte ?
Le conteur Christian Schaubroeck est passionné, depuis toujours, par les Contes Fantastiques, que ce soient
ceux d’Edgar Alan Poe, de Jean Ray ou de Herkmann-Chatrian.
Il remarque la foison de vampires que nous offre le 21e siècle. Films, séries, romans, bandes dessinées, jeux vidéo, comédies musicales,… ces démons gothiques avides d’hémoglobine sont omniprésents !
Il lui a semblé nécessaire de revenir au fondement du mythe, à l’oeuvre de Bram Stoker, au roman lui-même, si
souvent trahi.

Dracula, un conte pour tous ?
Comment les enfants gèrent-ils cette abondance de références horribles ?
Cet autre aspect interpelle le conteur.
Il décide donc de créer un conte original fidèle, le plus possible, au roman de 1897 (destiné à l’époque à un public exclusivement adulte), mais passé par le prisme de l’enfance. Lui vient alors l’idée de faire raconter son histoire par un enfant. Avec l’aide du metteur en scène Jacques Herbet, Christian Schaubroeck écrit donc un conte où, un comble, le regard innocent de l’enfant amène le sourire, si pas le rire, dans ce
monde sombre et angoissant.