Qui se souvient encore de la glorieuse époque des Troubadours et des Trouvères ? Cette époque où les histoires se racontaient de voix en voix, de ville en village, de regards échangés en sourires complices.
De nos jours, vivre de poésie, de guitare et de chapeaux n’est guère chose facile. La concurrence est rude, otages que nous sommes des téléphones portables, des écrans en tout genre, d’internet et de ses réseaux .
Pourtant, de ces temps révolus, il subsiste encore quelques rares colporteurs de rêves, quelques lignées de troubadours.
Voici l’histoire de l’un d’entre eux. Robin des pommes.
Un chapelet de contes inspirés et adaptés de chansons d’aujourd’hui, d’histoires vécues ou de fables anciennes.
Un voyage imaginaire, humoristique et actuel, sans véritable morale mais qui pose de gentilles questions philosophiques aux petits et aux grands que nous sommes.

Un seul en scène ou en jardin.
Adapté du spectacle premier prix du Concours de Conte,
Festival interculturel du Conte de Chiny
(« Fabricoles imaginaires par Robin des Pommes » – juillet 2014).
Public familial, ré-écrit pour un public âgé de 6 à 12 ans
Durée  entre 20 et 40 minutres, modulable en plusieurs sets (4x 20 min p.ex). Espace scénique minimum 3×3 M
Accessoire/matériel : guitare, tabouret et pose-guitare.
En fonction des conditions, amplification fournie par l’opérateur.
En extérieur, un endroit sans (trop de) passages, isolé, sans musique, ni (trop de) bruits.