Histoires au Pays du Soleil Levant / 
PUBLIC: adultes (accessible à partir de 8 ans) / LIEU : en salle équipée

La lumière du Mont Fuji /
PUBLIC: adultes (accessible à partir de 8 ans) / LIEU : en salle équipée

Tokyo, histoires dans la mégapole japonaise / 
PUBLIC: adultes (accessible à partir de 8 ans) /LIEU : en salle équipée

Petites Histoires au Pays du Soleil Levant / 
PUBLIC: petite enfance (3 à 5 ans) /LIEU : en salle équipée, en lieu non équipé

Rêves de papier / PUBLIC: petite enfance (3 à 5 ans) / LIEU : en salle équipée, en lieu non équipé

Dans le silence de la montagne / 
PUBLIC: enfants (7 à 12 ans) /LIEU : en salle équipée, en lieu non équipé

Histoires et contes du Japon / 
PUBLIC: tout public à partir de 5 ans / LIEU : en salle équipée, en lieu non équipé

> Ateliers Formations / Pratique de l’art du conte : découverte ou re-découverte


Pascal Mitsuru Guéran, conteur d’origine japonaise
 
Partir en voyage dans les contrées de l’imaginaire…
 

Sur une branche nue
Un corbeau s’est posé
Soir d’automne
(Bashô)


CONTACT 

Ville de départ : Bruxelles
Pascal Mitsuru Guéran
Tél. : + 32 2 376 80 63 Portable : + 32 478 28 48 08
 pascal.gueran(A)skynet.be

En France : agence C’est à dire, Emmanuel Heit
Tél. : 03 86 90 28 18 Portable : 06 61 18 99 97
cestadire.conte(A)gmail.com

En France (Lorraine) : agence Co-productions, Christiane Olivier
Tél. : 03 82 26 89 05 Portable : 06 77 71 38 79
co-productions(A)wanadoo.fr

En Suisse : agence Plateau libre, Georges Grillon
Tél. : +41 (0) 32 725 68 68 Portable : +41 (0) 79 303 50 58
libre(A)libre.ch

www.cestadire.org 


PRESENTATION 

« Je me situe, par mes parents, à la rencontre de deux cultures.
Né d’un père belge et d’une mère japonaise, j’ai grandi dans la culture occidentale, et le Japon a été pour moi durant longtemps un monde lointain et inaccessible. Depuis une vingtaine d’années, cependant, j’ai ressenti le besoin d’explorer plus en profondeur mes origines, de partir à la découverte de cette culture japonaise, qui m’a imprégné durant mon enfance.
Ce « voyage », je l’ai effectué à travers les arts martiaux, l’art du sabre, le zen, et surtout par l’étude des contes traditionnels du Japon.
Je le poursuis encore aujourd’hui, et il constitue pour moi une source inépuisable de découvertes et d’enrichissement. » (Pascal Mitsuru Guéran)
Pascal Mitsuru Guéran présente des spectacles pour adultes (« Histoires au Pays du Soleil Levant », »La lumière du Mont Fuji » « Tokyo, histoires dans la mégapole japonaise »…), pour la petite enfance (« Petites Histoires au Pays du Soleil Levant », « Rêves de papier »…), pour le jeune public (« Histoires et contes du Japon »…), il anime des ateliers, des formations.
Si vous désirez en savoir plus sur son parcours, lisez sa biographie ! 


 LES SPECTACLES 

POUR ADULTES

Histoires au Pays du Soleil Levant
Image Guéran Histoires au Pays du Soleil Levant Crédit Ph.Geenen

PUBLIC: adultes (accessible à partir de 8 ans)
LIEU : en salle équipée
DUREE : 1 heure
JAUGE : libre
FICHE TECHNIQUE (voir en bas de page Espace Pro)

DESCRIPTIF :
Voici un petit « voyage » dans le Japon des traditions, ce fameux Pays du Soleil Levant, mystérieux, surprenant, et même, déroutant…
A travers des contes zen, pleins de malice, et des histoires venues du fond des temps, Pascal Mitsuru Guéran, conteur d’origine japonaise, invite à découvrir un univers fascinant qui se joue des apparences et qui déconcerte. Car au Japon, dans les contes, surgissent des esprits, des fantômes, des animaux qui se transforment et se mêlent aux vivants… C’est tout un monde, qui peut donner des frissons, mais qui n’est pas exempt de poésie, de douceur et de tendresse…
Bref, voici une occasion de découvertes et de dépaysement, dans cet intrigant « Pays du Soleil Levant »!

 


POUR ADULTES

La lumière du Mont Fuji

Image Guéran La lumière du Mont Fuji Crédit Ph.Geenen


PUBLIC: adultes (accessible à partir de 8 ans)
LIEU : en salle équipée
DUREE : 1 heure
JAUGE : libre
FICHE TECHNIQUE (communiquée sur demande)

DESCRIPTIF :
Par delà les océans, traversant les siècles, le Mont Fuji contemple toujours, avec un air presque immuable, le pays qui s’étend à ses pieds. Là, dans une belle lumière , le volcan semble baigner dans une douce quiétude.
Mais, ne vous y trompez pas!
Parfois se lèvent les brumes qui peu à peu font disparaître le célèbre volcan derrière un rideau de mystères.
Alors, arrivent des personnages étranges, qui nous entraînent à leur suite dans un univers troublant, mais, heureusement, il y a toujours quelques maîtres zen malicieux pour relativiser les choses… Un univers à savourer en se laissant surprendre, présenté par le conteur Pascal Mitsuru Guéran !

 


POUR ADULTES

Tokyo, histoires dans la mégapole japonaise
Image Guéran Tokyo... Crédit Ph.Geenen

PUBLIC: adultes (accessible à partir de 8 ans)
LIEU : en salle équipée
DUREE : 1 h 10
JAUGE : libre
FICHE TECHNIQUE (communiquée sur demande)

DESCRIPTIF :
Tokyo, ville de lumières, mégapole en perpétuel mouvement, ancrée dans une modernité extrême, mais avec la présence constante d’un passé et de ses traditions, voilà le décor dans lequel prennent place les histoires racontées par Pascal Mitsuru Guéran, conteur belgo-japonais.
Des histoires urbaines, qui parlent d’un monde d’aujourd’hui, mêlées à des histoires du passé, pour plonger dans l’atmosphère passionnante de Tokyo!
Des histoires surprenantes, mystérieuses, déroutantes, émouvantes…

 


POUR JEUNE PUBLIC

Petites Histoires au Pays du Soleil Levant

Image Guéran Petites Histoires au Pays du Soleil Levant Crédit A.Achten


PUBLIC: petite enfance (3 à 5 ans)
LIEU : en salle équipée, en lieu non équipé
DUREE : 45 minutes
JAUGE : 120 enfants
FICHE TECHNIQUE (communiquée sur demande)

DESCRIPTIF :
Dans une « boîte à malice », le renard Kitsune se cache et refuse de se joindre au conteur pour raconter des histoires. Alors, le conteur se retrouve tout seul. Ce n’était pourtant pas ce qui était prévu ! Mais, heureusement, la boîte à malice contient bien des histoires ! Et voilà que surgissent en complicité quelques compagnons : un « gros » chien, une souris, quelques singes, et d’autres animaux…
Tous ces protagonistes de ces « Petites Histoires au Pays du Soleil Levant » invitent à aller voir au-delà des apparences et se jouent avec plaisir de certains travers bien humains : la convoitise, l’égoïsme, l’envie… pour mettre en avant des valeurs de tolérance et de respect. Une manière, donc, de s’amuser en écoutant des histoires de la tradition japonaise qui, avec légèreté et sans « faire la leçon », renouent avec l’humanité !
Pour communiquer ce plaisir là, Pascal « Mitsuru » Guéran raconte en utilisant des marionnettes, des peluches, des instruments de musique, des « origami » (papiers pliés)… et autres « surprises ».

 

 


Rêves de papier
Image Guéran _Rêves de papier_ Crédit Ph.Derlet
PUBLIC: petite enfance (3 à 5 ans)
LIEU : en salle équipée, en lieu non équipé
DUREE : 45 minutes
JAUGE : 120 enfants
FICHE TECHNIQUE (communiquée sur demande)

DESCRIPTIF : 

Une petite fille se retrouve toute seule dans sa chambre. Elle est triste… Ah, si sa grand-mère Oba-san était là! Il suffisait de se blottir dans ses bras pour se sentir beaucoup mieux. Soudain, devant la petite fille, se déroule un spectacle étrange, comme dans un rêve…Oba-san, sa grand-mère, est revenue. Elle plie délicatement une feuille de papier, et ses doigts habiles font apparaître un oiseau… Avec cet oiseau, arrive une histoire. Peu à peu, la chambre de la fillette se peuple de créatures de papier, qui prennent leur envol pour venir raconter d’émouvantes histoires. Un théâtre de papier, au service d’un univers plein de douceur ! Pascal Guéran présente ses « rêves de papier », un petit monde d’histoires racontées à l’aide de papiers pliés, inspirés de la tradition japonaise (origami). Des instants suspendus de poésie et de tendresse, dans la forme épurée et harmonieuse des cérémonies japonaises. Un spectacle tout en délicatesse et en sérénité, pour le bonheur des petits et l’émerveillement des « grands ». REM : pour le spectacle « Rêves de papier », le conteur est accompagné d’un technicien lumière. En effet, le spectacle bénéficie d’une scénographie particulière, soulignée par les effets d’éclairage. Le conteur vient avec tout le matériel lumière.

 


Dans le silence de la montagne

Image Guéran Dans le silence de la montagne Crédit Ph.Geenen

PUBLIC: enfants (7 à 12 ans)
LIEU : en salle équipée, en lieu non équipé
DUREE : 1 heure
JAUGE : 150 enfants
FICHE TECHNIQUE (communiquée sur demande)

DESCRIPTIF :
C’est dans le Japon des samouraïs que Pascal « Mitsuru » Guéran, entraîne les spectateurs, sur les traces de Seiji, un jeune garçon de dix ans.
Confronté à la violence, qui lui a »volé » son père, Seiji, l’orphelin, ne vit plus que dans l’idée de la vengeance. Pour mener à bien ce projet, il lui faut d’abord se former à l’art du sabre.
Or, il y a bien quelqu’un qui pourrait lui enseigner cet art : le célèbre Maître Banzo. Mais ce professeur est un pédagogue un peu « particulier »!
Voici une aventure épique, dans un monde plein de « bruits et de fureur », où parvenir à dompter sa propre agressivité devient un véritable défi !
Pascal Guéran nous livre le récit d’un chemin initiatique, émaillé d’histoires tirés de la tradition des arts martiaux.

 


Histoires et contes du Japon

Image Guéran Histoires et contes du Japon Crédit Ph.Geenen


PUBLIC: tout public à partir de 5 ans
LIEU : en salle équipée, en lieu non équipé
DUREE : 50 minutes JAUGE : libre
FICHE TECHNIQUE (communiquée sur demande)

DESCRIPTIF :
Au Pays du Soleil Levant, on racontait, dans les campagnes d’autrefois, des histoires pleines de mystères. Dans ces histoires, on voyait surgir des animaux qui, par leurs comportements, ressemblaient étrangement aux hommes : on les découvrait tour à tour malins, méchants, hypocrites, voleurs… et parfois aussi, serviables et tendres…
Bref, c’est tout un monde qui s’ouvre à nous, et dans lequel nous fait « voyager » Pascal Mitsuru Guéran, un conteur d’origine japonaise.

 


ATELIERS – FORMATIONS

Pratique de l’art du conte : découverte ou re-découverte

L’art de raconter des histoires est avant tout une pratique. Cette formation propose de se plonger dans cette pratique, mais de façon très ludique. Il s’agit de retrouver un véritable plaisir, qui part d’une aptitude spontanée, possédée par tout le monde. Nous racontons tous des évènements qui nous arrivent dans notre vie quotidienne. Cependant, dès le moment où l’on décide de raconter des histoires ou des contes traditionnels devant un public attentif, on se trouve confronté à un paradoxe : comment garder sa spontanéité, tout en possédant une certaine maîtrise des aspects techniques qui sont à l’œuvre dans l’art du conte ? A travers des jeux et des activités diverses (improvisation, narration, écriture (éventuellement)…), les participants s’amuseront à « titiller » leur imaginaire, à explorer l’art de raconter, à envisager les utilisations possibles du conte (une façon « différente » de communiquer). Divers aspects techniques seront envisagés et explorés, comme, par exemple, l’équilibre parole-silence, le regard, l’utilisation des temps dans la narration, la gestion de l’espace, la voix, les gestes, les dialogues… Raconter avec des objets

Cette formation aborde un aspect particulier de l’art de raconter. Il s’agit ici d’envisager l’art de raconter des histoires, avec le recours à l’intervention d’objets divers (objets de la vie quotidienne, instruments, marionnettes, dessins…) Les contes se présentent comme des histoires qui explorent des thèmes profondément humains en recourant à l’art de la métaphore. Ces histoires sont inscrites dans des contextes culturels. En racontant à l’aide d’ objets, on peut favoriser l’ancrage dans le présent, imaginer des liens plus explicites avec notre monde actuel, et surtout créer une distanciation qui facilite l’expression. De plus, l’utilisation d’objets mis au service de l’art de raconter favorise la créativité, développe un aspect visuel ou sonore, et apporte un renouvellement qui stimule la curiosité et l’attention. Cette approche est particulièrement appropriée pour raconter des histoires à des petits enfants (classes maternelles), tout en restant intéressante pour des publics plus âgés.

Objectifs : Mettre en oeuvre la créativité dans l’art de raconter des histoires associé à l’utilisation d’objets Tirer profit de ce procédé pour favoriser l’expression et la communication Gérer d’une manière « différente » des problèmes de communication Envisager des pistes de réflexion sur l’utilisation du conte avec l’intervention d’objets, comme outil de communication et de pédagogie.

Pratique de l’art de raconter : le recours à l’imaginaire

L’art de raconter est, avant tout, un art vivant, qui se pratique dans un rapport direct et complice avec un public. L’enjeu est d’arriver à créer dans l’instant tout un monde imaginaire, dans lequel chacun peut « voyager ». Il s’agit bien de créer des images, à la fois chez celui ou celle qui raconte, mais aussi, dans le même temps, chez ceux qui écoutent. Le plaisir premier du conteur (ou de la conteuse) est d’abord dans cet art de l’imaginaire. Vient ensuite le plaisir de partager cela avec un public. La formation se propose d’expérimenter cet art de créer des images, à la fois pour soi-même, lorsqu’on raconte, et pour les autres, lorsqu’ils écoutent. A l’aide d’exercices pratiques, de forme très ludique, chacun (chacune) pourra mettre en oeuvre cette approche particulière de l’art de raconter. Et par ailleurs, parallèlement à cette utilisation de l’imaginaire, la formation se propose d’aborder également certains aspects fondamentaux qui interviennent lorsqu’on raconte : – créer un climat d’écoute et entrer en relation avec un public – rendre un récit vivant, en permettant à des personnages d’exister et d’intervenir dans les histoires (l’art des dialogues, le rapport du conteur à ses personnages) – manier l’art du silence – travailler sur le rythme de la parole – utiliser le potentiel expressif du corps et de la voix Public : Les formations, animées par Pascal Mitsuru Guéran, s’adressent à toute personne qui est intéressé par la pratique de l’art de raconter, peu importe qu’on soit un total débutant ou un conteur possédant déjà une certaine expérience. Tout le monde est le bienvenu, pour autant qu’il y ait l’envie de partager une pratique et l’ouverture d’esprit.

Pascal Guéran anime également des formations et ateliers :
– « Découverte de l’art de raconter »
– « Pratique de l’art du conte »
-« Le conte, un art de la parole pour communiquer autrement »
– « Raconter avec des objets »


MA BIOGRAPHIE

Formé en art dramatique à l’Institut des Arts de Diffusion de Louvain-la-Neuve et aux arts de la parole au Conservatoire Royal de Bruxelles, Pascal Guéran a mené une carrière de comédien et joué dans plusieurs théâtres en Belgique, à Bruxelles et en province.
Sensibilisé très tôt à l’univers des histoires par un père qui avait le « don de raconter » et une mère japonaise qui partageait sa culture, il décide d’explorer « la voie des contes », suite à une rencontre déterminante avec le vieux conteur Jean-Pierre Chabrol, en 1995.
C’est dans le cadre de son travail d’animateur et de formateur, pour des enfants et des adolescents (entre autres, dans le secteur de l’Aide à la Jeunesse), que Pascal Guéran se met à raconter.
Dans un premier temps, il explore l’universalité du conte, à travers toutes les grandes traditions, et reprend surtout des histoires puisées dans le folklore de plusieurs pays d’Europe, ainsi que des contes provenant d’Asie (Chine, Japon, Corée, Vietnam).
Puis, viennent plusieurs interventions, cette fois pour des adultes, où il raconte à partir d’un répertoire d’histoires, constitué au fil des années.
En 1996, avec la collaboration de Dominique Hermans, il crée « Voyages imaginaires », un spectacle qui mêle des contes et des nouvelles. Ce spectacle sera joué en Belgique et en France.
Dans les années qui suivent, il aborde l’univers de la petite enfance (l’enseignement maternel), où il raconte en utilisant des marionnettes et des objets. Dans cette démarche, il s’inspire du « Bunraku », le théâtre de marionnettes traditionnelles du Japon, où les personnages sont au service du conteur.
En 2001, il crée « Izumi, ou le retour aux sources » au Foyer culturel de Jette, à Bruxelles.
Ce spectacle constitue une première « avancée » dans l’exploration des contes traditionnels du Japon racontés sur scène.
En juillet 2003, il présente « Histoires au Pays du Soleil Levant », un spectacle qui mêle des histoires de maîtres d’arts martiaux, des contes zen et des contes traditionnels, dans le cadre du concours de conteurs du Festival de Chiny, spectacle pour lequel il reçoit un prix spécial du jury.
Ce spectacle est retravaillé avec l’intervention de deux musiciens jouant sur des instruments traditionnels du Japon (Jacques Delvaux, shamisen et Pierre Coulon, shakuhachi). Il sera présenté dans plusieurs centres culturels en Belgique.
Parallèlement à la présentation de ce spectacle destiné à un public d’adultes, il a créé également plusieurs autres spectacles, s’adressant à des enfants : « Petites Histoires au Pays du Soleil Levant » (pour enfants de 3 à 6 ans), Histoires et Contes du Japon » (à partir de 5 ans) et « Dans le silence de la montagne » (pour les 7-12 ans).
Depuis 2005, Pascal Guéran est appelé régulièrement en France et ailleurs (Québec, Suisse, Pologne, Brésil, Nouvelle-Calédonie…) pour présenter ses spectacles.
Ainsi, il a participé, entre autres, au Festival « Paroles de conteurs », édition 2005, à Vassivière, dans le Limousin, au Festival « Paroles de conteurs », édition 2006, à Vassivière, au Festival « Conte en fête » dans le Val d’Oise, en 2006, à une semaine de présentation de spectacles dans les écoles, à Valence (Drôme) en janvier 2007, au Festival « Paroles d’hiver » en Alsace, en 2007, au Festival Coquelicontes, dans le Limousin, en 2007, au Festival « Histoires communes » en région parisienne, en 2007, au Festival de Trois-Pistoles (au Québec), en octobre 2007, au Festival de Baie Sainte-Marie, en Nouvelle-Ecosse (Canada), en octobre 2007, au Festival Jos Violon, à Lévy (Québec) en octobre 2007, au Festival Interculturel du Conte de Montréal, en octobre 2007, au festival « La semaine de la francophonie et du conte », à Varsovie, en Pologne (mars 2008), au festival « Boca do Céu », au Brésil (avril 2008), au festival « Tant de Paroles » dans la Nièvre (octobre 2008), au festival Jos Violon (édition 2008), au festival « Contes et légendes du Saguenay », en novembre 2008, au festival « Grande Marée » à Brest (novembre 2008), au festival de Alden-Biesen en Belgique (avril 2009), au festival de Fribourg en Suisse (mai 2009), à une tournée en Nouvelle-Calédonie (juillet 2009), au festival de Vassivière (août 2009), au festival Conteurs en campagne dans le Nord Pas de Calais en 2009, au festival Bocca do Céu au Brésil (édition 2010), à une tournée au Québec en 2010, au festival de Alden-Biesen (édition 2011), à une tournée au Québec en 2012, …

Calendrier des activités

Au cours des saisons 2005-2006-2007, Pascal Guéran a présenté plus de 200 représentations de ses spectacles  « jeunes publics »  en écoles et dans des Centres culturels en Belgique (Centre culturel de Jette, dans le Nord de Bruxelles, Centre culturel d’Eterbeek, Centre culturel de Amay, Centre culturel de Angleur, Centre culturel de Péruwelz, Centre culturel de Comines-Warmeton, Centre culturel de Mouscron, Centre culturel L’Eden, à Charleroi, Centre culturel de Sivry-Ranse, Maison de la culture de Marche…). En Belgique, il a également participé au Festival du Conte de Chiny, à plusieurs reprises, au Festival « Paroles au solstice » au Théâtre de la Montagne Magique, à plusieurs reprises, au Festival du Conte de Surice, au Festival du Conte de Louvain-la-Neuve, au Festival du Conte de Bruxelles (Maison du Conte de Bruxelles), au Festival « Fouchtra » (Uccle-Bruxelles), au Festival « La route du conte », à Perwez.

Pascal Guéran a présenté également ses spectacles (pour adultes et pour enfants) en France (Festival du conte de Vassivière, édition 2005, et édition 2006, dans le Limousin,  Festival  « Contes en fête », édition 2006, et 2007,  dans le Val d’Oise, Festival « Paroles d’hiver, édition 2007, en Alsace, Festival « Coquelicontes », édition 2007, à Limoges, Festival « Histoires communes », édition 2007, en région parisienne, Festival « Contes en hiver », à Tarbes (Pyrénées) en décembre 2007).

En octobre 2007, Pascal Guéran a effectué une tournée au Canada (Festival du Conte de Trois-Pistoles, Festival de la Parole, à Baie Sainte-Marie (Nouvelle-Ecosse), Festival Jo Violon, à Québec, Festival Interculturel du Conte de Montréal.

En mars 2007, Pascal Guéran a présenté ses spectacles au Festival du conte de Varsovie (Pologne) dans le cadre de la semaine de la francophonie.

Du 29 mars au 6 avril 2007, il a participé au Festival « Boca do Céu », à Sao-Paulo (Brésil), où il a présenté ses spectacles, participé à des conférences-échanges et animé des ateliers.

Les 14, 15 avril 2007 : Festival du Conte de Alden-Biesen (Belgique).

Du 2 au 6 juin 2008 : spectacles présentés au Festival de Contes en  Chaises Longues, à Mont-Saint-Martin (Lorraine française).

Le 21 juin 2008 : spectacle « La lumière du Mont Fuji » à Varsovie, Pologne

Le 27 juin 2008 : spectacle « Histoires au Pays du Soleil Levant » au Festival de contes en chaises longues de Niederanven (Luxembourg).

En octobre 2008 :  – Festival « Voyage au fil des mots », dans la Nièvre (France)  – Festival Jos Violon, à Lévis (Québec)  – représentations de spectacles à Saint-Hyacinthe (Québec)  – représentation au Sergent Recruteur, à Montréal (Québec)  – représentation en Abitibi-Témiscamingue (Québec)

En novembre 2008:  – Festival du Conte et de la Légende du Saguenay (lac Saint-Jean – Québec)  – Festival Grande Marée, à Brest (France)

En décembre 2008 :  – Festival Fouchtra, à Uccle (Belgique)  – nuit du conte à Stains (France)  – représentations en école à Noirefontaine (Belgique)  – « Rendez-vous contes » au Luxembourg, à Esch-sur-Alzette

Année 2009 :

– « Dans le silence de la montagne » aux Ecuries de Maison Haute (1170 Bruxelles)  – « Rêves de papier » au Centre culturel de Jette  – ateliers, animations, spectacles à l’école Bellevue (10110 Polisot – France)  – « La lumière du Mont Fuji » au Centre de Jour Le Code (Bruxelles)  – formation « conte » pour l’IFC au Théâtre La Montagne Magique (Bruxelles)  – « La lumière du Mont Fuji » au Théâtre La Montagne Magique (Bruxelles)  – ateliers en écoles à Haucourt-Moulaine (France)  – « Rêves de papier » au Centre culturel de Mouscron (Belgique)  – « Dans le silence de la montagne » à la bibliothèque Montjoie (Uccle – Belgique)  – Festival d’Alden-Biesen (Belgique)  – « Rêves de papier » au Centre culturel de Comines (Belgique)  – ateliers en écoles à Haucourt-Moulaine (France)  – « Dans le silence de la montagne » à la bibliothèque Montjoie (Uccle – Belgique)  –  ateliers en écoles à Haucourt-Moulaine (France) …

ainsi que des représentations en Pologne (au palais de Wilanow,  à Varsovie, et au Storyteller Museum, à Konstancin), des représentations à Morlaix (Bretagne – France), Fourchambault (Nièvre- France), des représentations au Festival d’Alden-Biesen (Belgique), au festival de Fribourg (Suisse), au festival « Conteurs en campagne » (Nord Pas de Calais – France), au festival « Histoires communes » (région parisienne – France).

En juillet 2009, Pascal Guéran a eu le plaisir de pouvoir amener ses histoires jusqu’en Nouvelle-Calédonie (représentations à Nouméa et sur l’île de Lifou).


EN SAVOIR PLUS

 www.cestadire.org 

www.conteurs.be


 Pour tous renseignements, vous pouvez contacter soit le conteur, soit, pour la France, l’ Agence « C’est à dire » (Emmanuel Heit) (mail : cestadire.conte@gmail.com et site : www.cestadire.org , tél. : 03 86 90 28 18, portable : 06 61 18 99 97 ), soit, pour le Nord de la France (Lorraine) l’agence Co-productions (Christiane Olivier) (mail : co-productions@wanadoo.fr, tél. : 03 82 26 89 05 et portable : 06 77 71 38 79), soit, pour la Suisse, l’ Agence Plateau Libre (Georges Grillon) (mail : libre@libre.ch et tél portable : +41 (0)79 303 505 8 et tel. : +41 (0)32 725 68 68 ) lien : voir également www.mondoral.org


ESPACE PRO 

Espace Pro Mitsuru GuéranPascal 

Cliquez sur l icône pour accéder a l espace pro de téléchargement (fiche technique,visuels, photos…)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer