Le Roman de Renart

L’incroyable destinée de Georges Banet

Les Dieux sont tombés sur l’Aède

> Rawette de Contes  /À partir de 12 ans

> Les Formations

Le conte d’intervention


« Il n’est pas nécessaire d’être un aigle pour être fier d’être un oiseau » .Y.
 

CONTACT : 

Ville de départ : 4000 Liège ; Belgique.

Gsm : 0485 308 503 ; Tél/Fax : 04/226 87 55
Courriel : coucletyvan(A)gmail.com
Rue de l’Avocat 26 ; 4000 Liège ; Belgique


BREVE PRESENTATION
Je me définis comme un conteur dont la performance consiste à être, dans une voix simple et quotidienne, le médiateur entre une parole contée et un public dont il veut provoquer l’imaginaire collectif et individuel.
Toutes ses paroles contées peuvent généralement se pratiquer sans occultation, ni tréteau; la condition nécessaire et suffisante étant un bien être acoustique et visuel du spectateur et du conteur.


LES SPECTACLES

TYPES DE SPECTACLES PROPOSES : 250 € – Autres types de contrats négociables pour raisons particulières.


L’incroyable destinée de Georges Banet

Comment Georges Banet qui voit pleuvoir des crêpes en vient à être cuit à la broche avant d’épouser la fille du roi; lors que Jean Touseul-Touseul aurait dû s’accommoder des bizarreries altruistes de Klech le Prince des lutins.

Programmé au Festival du Conte de Chiny dans le cadre du spectacle « A SOT, DEMI MALIN » avec Josette Fauconnier

 


Le Roman de Renart

Où l’on apprend que les animaux sauvages et domestiques sont nés de la verge de Dieu. Comment Renart rusa pour posséder la femme d’Ysengrin, etc.

Spectacle « moralement incorrect » pour adultes et grands enfants avertis des choses de la vie.

Espace minimum : 4X4. Occultation : souhaitée. Confort acoustique pour le public & le conteur.

!!! Délai de commande : 3 mois minimum

Programmé au Festival du Conte de Chiny
Patchwork de contes Z’à propos

Selon la qualité d’oreille, l’écart à la moyenne de l’âge du public, la fraîcheur et le pouvoir de résistance des neurones de l’auditoire, l’humeur du moment, le type de lieu et le temps qu’il fera…

Vous saurez pourquoi le conteur est arrivé en retard le jour de la naissance de son grand‑père ; vous partagerez l’histoire du roi marchand ; vous comprendrez comment la mère de Georges Banet a bien profité de la bêtise de son fils ; vous connaîtrez l’histoire d’Yvon, du Vent, de Viviane et de Nicolas (l’oncle de Georges Banet du côté de son père) ; vous serez édifié par un Saint-Pierre menteur et gourmand ; vous verrez que le bon ordre des choses n’est pas toujours drôle et que les histoires pour enfants ne le sont pas souvent.

Une composition d‘histoires qui se tresse et se tricote avec
la complicité du public.
Programmé au Festival du Conte de Chiny ; une production
Théâtre SE BUSCA asbl

 


Les Dieux sont tombés sur l’Aède

Où l’on raconte que, bien qu’incompétent, Mars est nommé Dieu de la guerre lors que Vulcain, bien que boiteux bossu et laid de visage, obtient par ruse, d’épouser Vénus, qui le cocufie sans vergogne… Où l’on voit Jupiter se venger des hommes en créant la femme, après s’être vengé de Prométhée…

Espace minimum : 4X4. Occultation : souhaitée. Confort acoustique pour le public & le conteur.

!!! Délai de commande : 3 mois minimum.

Programmé au Festival du Conte de Chiny & Festival du Théâtre pour Enfants 
Production Théâtre SE BUSCA asbl
Les vraies-fausses histoires de mon faux-vrai grand-père : « retour vers le futur »

Il était une fois la création; il était une fois les hommes; il était une fois le feu; avec en préambule le « mythe darwinien » revu et corrigé en Wallon liégeois.
Lorsque l’on parle des racines de l’arbre, on parle déjà de ses fruits! Mes histoires prennent leurs racines dans celles de mon grand-père qui me disait, et à l’époque je ne savais pas si c’était mensonge ou vérité (ou peut-être que pour lui faire plaisir, je feignais de ne pas le savoir!) : –  » … « 

Programmé au Festival du Conte de Chiny

 


Rawette de Contes 
À partir de 12 ans

Selon la qualité d’oreille, l’écart à la moyenne de l’âge du public, la fraîcheur et le pouvoir de résistance des neurones de l’auditoire, l’humeur du moment, …,

Où l’on apprend que l’oncle du fils du père de Nicolas Banet est un Banet est que les Banet sont des Benêts.
Où l’on apprend dans la langue du grand-père le quoi et le comment de la création du monde.
Où l’on parle du pou de la puce du diable et du bon dieu.
Où l’on apprend que le lapin veut épouser toutes les filles de celui.

Une composition d‘histoires qui se tresse et se tricote avec la complicité du public.

Patchwork de contes Z’à propos ; À partir de 8 ans

Selon la qualité d’oreille, l’écart à la moyenne de l’âge du public, la fraîcheur et le pouvoir de résistance des neurones de l’auditoire, l’humeur du moment, …,

Vous saurez pourquoi le conteur est arrivé en retard le jour de la naissance de son grand‑père 
Vous partagerez l’histoire du roi marchand.
Vous comprendrez comment la mère de Georges Banet a bien profité de la bêtise de son fils.

 


Les FORMATIONS :

Prix et modalités pratiques à définir.
Il n’y a pas de ‘petites’ histoires

Aucun conte populaire traditionnel n’est anodin ! Il propose différents niveaux d’écoute (anecdotique, morale, religieux, symbolique, socio-politique, …)
Il faut donc :
1* Les repérer & les analyser.
2* Faire le choix d’un niveau d’écoute privilégié en accord avec ce que l’on a envie de dire.
Il faut ensuite concrétiser :
1* Comment ce choix va apporter des éléments pratiques qui vont clarifier la « façon » de raconter ?
2* Comment ce choix va donner de précieuses indications pour la construction de l’histoire, des dialogues, des caractéristiques des personnages, du (des) point(s) de vue du conteur…
Les différents choix seront mis (et remis) à l’épreuve dans la pratique du raconter.
Initiation à l’art de raconter des histoires
Cette formation aura pour but d’initier celles et ceux qui souhaitent dépasser le stade de la lecture pour s’essayer au raconter d’histoire sans le support du livre.

La méthodologie aura précisément pour but de partir d’un texte écrit (un conte traditionnel) et d’en faire une oralité, c’est-à-dire un texte spécifiquement créé pour être dit et non lu.

 


Le conte d’intervention

Rencontrer le public qui ne va pas volontiers au théâtre et qui n’y mettra peut-être jamais les pieds, c’est occuper des espaces particuliers: rue, café, maison privée, parc public, classe d’école, salle polyvalente, hall de gare, espace cabaret… on ne dit pas les mêmes choses de la même manière dans une salle de spectacle ou dans un lieu ouvert à d’autres événements.

Le conteur doit donc développer, un ensemble de techniques pour interpeller et retenir chacun, chacune; un groupe et des individus dans le cadre d’une conterie événementielle.

Nous apprendrons à choisir, écrire, préparer, travailler un conte pour une intervention contée dans la rue, au café, dans un hall de gare, une classe, une maison privée… c’est considérer cela, et bien d’autres choses encore.

 


EN SAVOIR PLUS 

 


ESPACE PRO 

Espace PRO Couclet Yvan 

Cliquez sur l icône pour accéder a l espace pro de téléchargement (fiche technique,visuels, photos…)