L’oralité c’est quoi? Une discipline, un phénomène mais aussi un outil et un véhicule.
Pour cultiver une parole féconde, il faut être conscient que les histoires sont vivantes, les respecter et les aider à grandir et à prospérer librement dans notre imaginaire.
Depuis la simple animation découverte jusqu’à la semaine intensive, toutes sortes de modules pour adultes, ados ou enfants peuvent être mis sur pied sur base d’un ou plusieurs des axes suivants.
– En partant de matériaux simples (objet, lieu, émotion, anecdote), créer une histoire.
– Se l’approprier en développant par expérimentation, un discours, des images, des intentions.
– Au fil d’exercices collectifs, en laissant la magie de l’oralité et la dynamique de groupe opérer, booster l’imagination, l’éloquence et la présence scénique.
– Se plonger dans les lieux de l’histoire, creuser les personnages, recycler le réel pour donner du corps au récit.
– Mettre en commun les univers personnels, valoriser les compétences de chacun par le biais de jeux et d’improvisations basés sur l’écoute et le respect.
Pour les enfants : on privilégiera la créativité. Le temps est partagé entre travail oral et manuel pour donner des formes concrètes au travail (livres, dessins, marionnettes, enregistrements…).
Pour les ados et adultes : on privilégiera le travail de création orale et d’appropriation avec l’objectif d’obtenir un résultat présentable en public… Ou pas.Tranches d’âges possibles: tout petits (3-6), petits (6-9), moyens (8-12), pré-ados (12-15), Ados (14-18) et adultes.