Aux abords d’une forêt, il y avait des femmes.
Elles vivaient entre elles.
Au milieu de ces femmes, il y avait Milie.
Milie, c’était « Celle-qui-se-fondait-si-bien-dans-l’décor-qu’on-la-voyait-même-pas ».
Peut-on aller à contre-courant quand on a pris l’habitude de ne pas faire de vagues ? 

Fleuve, un conte électro où se mêlent l’intime, le politique et le poétique.
Une histoire puissante, enveloppée d’un univers sonore entre élégance et hautes tensions !